Deprecated: Array and string offset access syntax with curly braces is deprecated in /home/clients/f0b947da7d59e57af7138686b6d56da1/web/index.php on line 4

Deprecated: Array and string offset access syntax with curly braces is deprecated in /home/clients/f0b947da7d59e57af7138686b6d56da1/web/index.php on line 4

Deprecated: Array and string offset access syntax with curly braces is deprecated in /home/clients/f0b947da7d59e57af7138686b6d56da1/web/index.php on line 4

Deprecated: Array and string offset access syntax with curly braces is deprecated in /home/clients/f0b947da7d59e57af7138686b6d56da1/web/index.php on line 4

Deprecated: Array and string offset access syntax with curly braces is deprecated in /home/clients/f0b947da7d59e57af7138686b6d56da1/web/index.php on line 4

Deprecated: Array and string offset access syntax with curly braces is deprecated in /home/clients/f0b947da7d59e57af7138686b6d56da1/web/index.php on line 4

Deprecated: Array and string offset access syntax with curly braces is deprecated in /home/clients/f0b947da7d59e57af7138686b6d56da1/web/index.php on line 4

Deprecated: Array and string offset access syntax with curly braces is deprecated in /home/clients/f0b947da7d59e57af7138686b6d56da1/web/index.php on line 4

Deprecated: Array and string offset access syntax with curly braces is deprecated in /home/clients/f0b947da7d59e57af7138686b6d56da1/web/index.php on line 4

Deprecated: Array and string offset access syntax with curly braces is deprecated in /home/clients/f0b947da7d59e57af7138686b6d56da1/web/index.php on line 4

Deprecated: Array and string offset access syntax with curly braces is deprecated in /home/clients/f0b947da7d59e57af7138686b6d56da1/web/index.php on line 4

Deprecated: Array and string offset access syntax with curly braces is deprecated in /home/clients/f0b947da7d59e57af7138686b6d56da1/web/index.php on line 4

Deprecated: Array and string offset access syntax with curly braces is deprecated in /home/clients/f0b947da7d59e57af7138686b6d56da1/web/index.php on line 4

Deprecated: Array and string offset access syntax with curly braces is deprecated in /home/clients/f0b947da7d59e57af7138686b6d56da1/web/index.php on line 4

Deprecated: Array and string offset access syntax with curly braces is deprecated in /home/clients/f0b947da7d59e57af7138686b6d56da1/web/index.php on line 4

Deprecated: Array and string offset access syntax with curly braces is deprecated in /home/clients/f0b947da7d59e57af7138686b6d56da1/web/index.php on line 4

Deprecated: Array and string offset access syntax with curly braces is deprecated in /home/clients/f0b947da7d59e57af7138686b6d56da1/web/index.php on line 4

Deprecated: Array and string offset access syntax with curly braces is deprecated in /home/clients/f0b947da7d59e57af7138686b6d56da1/web/index.php on line 4

Deprecated: Array and string offset access syntax with curly braces is deprecated in /home/clients/f0b947da7d59e57af7138686b6d56da1/web/index.php on line 4

Deprecated: Array and string offset access syntax with curly braces is deprecated in /home/clients/f0b947da7d59e57af7138686b6d56da1/web/index.php on line 4

Deprecated: Array and string offset access syntax with curly braces is deprecated in /home/clients/f0b947da7d59e57af7138686b6d56da1/web/index.php on line 4

Deprecated: Array and string offset access syntax with curly braces is deprecated in /home/clients/f0b947da7d59e57af7138686b6d56da1/web/index.php on line 4

Deprecated: Array and string offset access syntax with curly braces is deprecated in /home/clients/f0b947da7d59e57af7138686b6d56da1/web/index.php on line 4

Deprecated: Array and string offset access syntax with curly braces is deprecated in /home/clients/f0b947da7d59e57af7138686b6d56da1/web/index.php on line 4

Deprecated: Array and string offset access syntax with curly braces is deprecated in /home/clients/f0b947da7d59e57af7138686b6d56da1/web/index.php on line 4

Deprecated: Array and string offset access syntax with curly braces is deprecated in /home/clients/f0b947da7d59e57af7138686b6d56da1/web/index.php on line 4
The Doors (1991) * * *

The Doors (1991) * * *

Quand on pense à Oliver Stone, réalisateur, scénariste et producteur, on pense à des films comme Midnight Epress (1978) (comme scénariste), Platoon (1986), Né un 4 juillet (1989), à Tueurs Nés (1994) ou, plus récemment, à Snowden (2016). C’est en 1991 qu’il va livrer un film sur l’histoire du groupe The Doors, de leurs débuts jusqu’à la mort du chanteur, Jim Morrison.

.

Le film commence avec la voix de Jim Morrison qui est en train d’enregistrer An American Prayer : Jim Morrison. L’histoire passe rapidement à des souvenirs d’enfance en 1949 où la famille Morrison roule le long d’une route en plein désert. Jim, enfant, voit un indien mourir.

 

The Doors, les vrais, en 1968

Plus tard en 1965, on voit Jim en Californie s’essayer à des films poétiques, voire philosophiques durant ses études cinématographiques.

 

Il rencontre sa future femme Pamela Courson (Meg Ryan), et on voit les origines de la formation du groupe The Doors, constitués de Jim Morrison (Val Kilmer), Ray Manzarek (Kyle MacLachlan), Robby Krieger (Frank Whaley) et John Densmore (Kevin Dillon).

 

Jim réussit à convaincre les membres du groupe d’aller dans la Vallée de la Mort en plein désert pour expérimenter les effets de drogues psychédéliques.

 

En plein trip de LSD…

De retour à Los Angeles, ils effectuent plusieurs concerts, dont le fameux au Whiskey a Go Go et commencent à avoir du succès. Malheureusement, le jeu de scène et certaines paroles dans les textes mettent hors d’eux les propriétaires du club. Jim va trop loin notamment avec la phrase maman, je veux te baiser. Malgré cela, la popularité du groupe ne cesse de croître.

 

En 1967, à New York, la folie s’empare des groupies. Ainsi, ils vont être invités dans une émission télé, mais cela se passera mal, le producteur voulant que Jim change le texte de la chanson, mais Jim n’est pas d’accord et chante la chanson avec le texte original.

 

Jim aura également la chance de rencontrer le célèbre Andy Warhol, artiste de génie, lors d’une de ses soirées.

 

Le succès devient tel que Jim Morrison commence à sombrer dans l’alcoolisme et la toxicomanie. Il enchaine les conquêtes féminines, notamment avec Patricia Kennealy (Kathleen Quinlan), une journaliste de rock mystique pratiquant la sorcellerie.

 

Le reste du groupe commence à avoir de plus en plus de mal à travailler avec Jim à cause des ses absences aux enregistrements et aux concerts. De plus, il devient de plus en plus ingérable sur scène, se définissant comme le roi Lézard et n’écoutant plus les autres musiciens.

 

Le sommum est atteint à Miami en 1969 où il se met à insulter le public et à montrer ses parties génitales (on n’est pas vraiment sûr que cela se soit passé). Jim est finalement condamné pour exhibitionnisme, troubles à l’ordre public et attentat à la pudeur.

 

Les concerts commencent à être annulés et Jim et Pam décident de partir pour Paris. Jim meurt d’une overdose dans son bain en 1971 à l’âge de 27 ans. Pamela meurt 3 ans plus tard d’une overdose à 27 ans également.

 

La scène finale montre la tombe de Jim Morrison au cimetière du Père-Lachaise.

 

La bande originale du film contient les principaux succès des Doors comme Light my Fire, The End, Riders on the Storm ainsi que certaines chansons comme Heroin de The Velvet Underground.

 

Le film prend certaines libertés par rapport à la réalité, même si Oliver Stone à tenu à reproduire le plus fidèlement possible certains détails (le mythique bar-salle de concert Whiskey A Go Go, l’appartement de Patricia). Mais plusieurs choses ont été modifiées :

 

– La mort de Jim est très romancée dans le film : il serait rentré peu avant que Pam ne se couche, se serait plaint de douleurs au ventre et aurait vomi du sang avant de lui dire de le laisser dans la salle de bain

 

– La baignoire se situait contre un mur et non au milieu de la pièce

 

– Jim était seul à la soirée d’Andy Warhol, aucun membre du groupe ne l’avait accompagné

 

– Bien qu’il ait eu des relations sexuelles avec la chanteuse Nico, la scène de la fellation dans l’ascenceur est purement inventée

 

– Jim a rencontré Pam dans un bar où il a joué et non sur la plage en Californie

 

– La fameuse séance photo torse nu de Jim a été effectuée par un photographe et non par une photographe

 

– Bien qu’il ait chanté toutes les paroles de Light my Fire, la prestation de Jim fut bien plus calme dans la réalité par rapport au le film.

 

Une magnifique interprétation de Val Kilmer, en Jim Morrison plus vrai que nature…

Je trouve que le film reflète bien l’ambiance des années 60-70, les années sex, drugs  and rock and roll. Val Kilmer est époustouflant dans le rôle de Jim Morrison. Oliver Stone a aussi pris des acteurs qui ressemblent beaucoup aux membres du groupe.

 

Pour les petites anecdotes, le nom du groupe est tiré d’un poème de William Blake : quand les portes de la perception seront nettoyées, les choses apparaîtront comme elles sont vraiment.

 

Et après une dispute, Robbie sort un texte, c’est le début de Light my Fire, et en rajoutant quelques notes de guitare, les autres membres du groupe trouvent ça bon. Ray demande aux autres d’aller faire un tour sur la plage et à leur retour, Ray avait trouvé l’introduction de la fameuse chanson Light my Fire.

 

Je ne sais pas pourquoi le groupe n’est pas allé jouer à Woodstock en 1969 vu la notoriété du groupe, peut-être parce Jim était trop ingérable sur scène.

 

Jim Morrison fait partie des ces stars mortes à 27 ans, comme Janis Joplin, Jimmy Hendricks, Kurt Cobain et Amy Winehouse. Sur sa tombe sont placés des fraises et des joints, comme je l’avais remarqué en visitant sa tombe.

 

Même si le film fit un flop à sa sortie, je le conseille surtout aux fans de rock et de poésie : une plongée chamanique dans les années 60-70, avec une B.O. superbe, un Val Kilmer époustouflant interprétant la vie d’une des plus grandes stars du rock. Et éventuellement pour les plus jeunes de découvrir leur musique.

 

Freya

 

Extraits vidéo :

 

Bande annonce (vost)

Extrait: discussion entre Jim et Pam (vf)

 

The Doors

 

Sortie:                         1991

Durée:                         138 minutes

Genre:                         drame, histoire vraie (biopic)

 

Pays:                           USA

 

Réalisation :                Oliver Stone

Production :                 Bill Graham Films, Carolco Pictures, Imagine Entertainment et Ixtlan

Distribution :                Tristar

Scénario :                    John Randall Johnson et Oliver Stone

Musique :                     The Doors

 

Acteurs principaux:      Val Kilmer (Jim Morrison), Meg Ryan (Pamela Courson), Kyle MacLachlan (Ray Manzarek), Frank Whaley (Robby Krieger), Kevin Dillon (John Densmore)

 

Budget :                         38’000’000 $

Recettes mondiales:      34’416’893 $

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.